Le mot de l'équipe

 De l’école d’infirmière à l'institut de formation en soins infirmiers

Un peu d’histoire :

Jusqu’en 1904, Écoles de Gardes Malades de l’hôpital Civil et Militaire de Béziers Hérault
« L’hôpital de Béziers laïcisé en février 1904 fut desservi au début par un personnel laïque quelconque, ce qui contribua à alimenter une campagne de presse des plus violentes dirigée contre la laïcisation.

En 1905, Mlle LUIGI, française, diplômée du London Hospital, prit la direction et organisa l’école pour la formation des infirmières. Son but est de former des professionnelles soit pour le service des hôpitaux, soit pour les soins à domicile. L’école ne reçoit que des élèves internes, elle les prend à l’essai pendant un mois et leur fait ensuite signer un engagement de trois ans, les deux premières années étant consacrées à l’instruction professionnelle…. »

Cette école a ensuite été implantée dans divers lieux de la ville, au gré des transferts de l’hôpital. Elle est actuellement implantée 21 Bd du Président Kennedy dans un bâtiment qui avait été spécialement conçu pour «l’école d’infirmières » en octobre 1967. Cette structure comportait à l’origine un internat de 60 chambres d’internat, une cuisine, un restaurant et toute la logistique nécessaire au fonctionnement de l’école, la Directrice logée sur place étant responsable de la bonne tenue de l’institution.

Progressivement l’internat a fermé, laissant place à quelques chambres d’hébergement.

En 1999, la fonction d’hébergement a cessé, tous les locaux, ont été affectés aux fonctions pédagogiques et la structure actuelle comportant des bâtiments préfabriqués devra être agrandie dans les prochaines années pour pouvoir accueillir les besoins en formation.

Avec le développement de la formation continue dans les hôpitaux, l’école a aussi accueilli dans ses murs les sessions de formation jusqu’en 2004, date à laquelle les locaux pédagogiques installés à Perréal espace AGORA ont été affectés au service formation continue du centre hospitalier.

L’école, devenue Institut de Formation en Soins Infirmiers a connu des pics d’activité liés à la suite des évènements de 1968 puis en 2000 en raison de la pénurie émergente des infirmières débouchant sur des augmentations très importantes des quotas infirmiers.

Le même phénomène s’est passé pour les promotions des aides-soignantes de 1992 à 1995.

En 1966 mise en place de la formation des aides-soignantes

En 1967 mise en place de la formation des auxiliaires de puériculture.

En 2005, tous les IFSI de France, dans le cadre de la Loi de décentralisation et des textes d’application qui en découlent fonctionnent sous une double tutelle :

- tutelle pédagogique de l’Etat via la DRASS
- tutelle financière du Conseil Régional
Les IFSI ont un budget annexe à celui des centres hospitaliers de rattachement.

Les quotas autorisés passent à :

- 95 places pour les infirmier(e)s
- 50 places pour les aides-soignant(e)s
- 20 places pour les auxiliaires de puériculture

Ceux-ci restent inchangés à ce jour.

Plusieurs réformes importantes sont également mises en œuvre :

- 25 janvier 2005: validation des Acquis de l’Expérience pour le métier d’aide soignant ,

- 16 janvier 2006 : validation des Acquis de l’Expérience pour le métier des auxiliaires de puériculture

- 22 octobre 2005 : mise en place du programme actuel des aides soignants

- 16 janvier 2006 : mise en place du programme actuel des auxiliaires de puériculture

- 31 juillet 2009 : mise en place du programme actuel relatif aux études infirmières conformément au mode européen LMD (Licence, Maîtrise, Doctorat).

La formation infirmière, en application des accords de Bologne, s'est inscrite dans le système LMD avec obtention pour les étudiants infirmiers du grade licence au terme de la formation.

Afin de facilité le travail du partenariat avec les universités demandé par la réforme du programme des études, les IFSI publics et privés de la Région ont constitué un groupement de coopération sanitaire (GCS).

 

Aujourd'hui, l'IFSI a comme tutelle :

- l'ARS (Agence Régionale de Santé) responsable du contrôle pédagogique

- la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) garante de la certification

Grâce au soutien de l’Agence Régionale de Santé et du Conseil régional Occitanie, L’IFSI  s’engage dans l’apprentissage par simulation qui permet l’acquisition de compétences professionnelles L’apprenant est sollicité pour analyser, résoudre ou traiter une situation ou un problème de type professionnel, situé dans le champ virtuel (dans le cadre du « comme si »). Des salles sont aménagées à cet effet.

Le choix est fait à l’IFSI de mettre en œuvre l’apprentissage par pratiques simulées pour une unité d’enseignement une fois par semestre.

 Nos missions :

 - Formation initiale des infirmiers, aide soignants et auxiliaires de puériculture

 - Documentation et recherche en soins infirmiers : Un service de documentation est mis à disposition des étudiants. Pour bénéficier de ces services, une carte IFSI et un code d'accès sont délivrés à la rentrée.

L'équipe est constituée d’une directrice des soins, d'une cadre supérieur de santé/coordinatrice pédagogique, de deux coordinatrices des stages, 14 formateurs pour la section infirmière, 1 formatrice pour la section auxiliaire de puériculture, 3 formatrices pour la section aide-soignante, 5 personnes au secrétariat, 2 personnes au service de documentation et 3 personnes chargées de l'entretien et la logistique, soit un total de 32 agents.

 

C''est avec convivialité, professionnalisme et rigueur que toute l’équipe administrative, pédagogique et logistique vous accueillera et vous guidera au sein de notre institut.

 

 

L’équipe administrative, pédagogique, logistique et la Direction de l’IFSI Marie Françoise COLLIERE